Quelques bonnes pratiques pour un entretien périodique léger

30/11/2018
  • Entretenir la végétation des rives par élagage ou recépage ponctuel, sans dessoucher afin de ne pas déstabiliser les berges.
  • Planter sur les berges des essences autochtones et adaptées qui, grâce à leur système racinaire permettent de stabiliser ces dernières (saules, aulnes glutineux, noisetiers, ...).
  • Enlever les embâcles les plus gênants, tels que branches et troncs, qui entravent la circulation naturelle de l’eau. Cet enlèvement peut se faire manuellement à partir du cours d’eau ou à l’aide d’engins à partir de la berge mais en aucun cas depuis le lit mineur, sauf accord explicite de l’administration.
  • Faucher et faucarder éventuellement les végétaux se développant dans le lit du cours d’eau.

Tout projet susceptible d’avoir un impact direct ou indirect sur le milieu aquatique est soumis à l’application de la Loi sur l’eau :

Cliquez ici